THE PLAY

the-play-amazon-1TITRE : The Play

AUTEUR : Karina Halle

SERIE : McGregor Brothers #3

PUBLICATION : Metal Blonde Books (3 novembre 2015)

PAGES : 432

LANGUE : Anglais

NOTE : etoile-20jaune-1-4c90dcetoile-20jaune-1-4c90dcetoile-20jaune-1-4c90dc

Parlons aujourd’hui du troisième roman de Karina Halle dans la trilogie MCGREGOR BROTHERS baptisé THE PLAY.

>> SYNOPSIS <<

Un rugbyman écossais torturé qui ne suit aucune règle. Une mangeuse d’hommes qui a abandonné l’idée de trouver l’amour. En ce qui concerne Lachlan et Kayla, les opposés ne s’attirent pas, ils explosent!

Kayla Moore a toujours été à l’aise avec son image de mangeuse d’hommes. Enfin, ça allait jusqu’à ce qu’elle fête ses 30 ans et voit ses amies Stephanie et Nicola se mettre en couple avec Liden et Bram McGregor. Kayla se retrouve la seule célibataire dans son groupe. Fatiguée d’être la 5ème roue du carrosse, des nuits sans lendemain et des rendez-vous foireux à San Francisco où elle habite, Kayla fait une croix sur les hommes et décide de mettre tout cela en suspens pendant un temps. C’était sans compter sur sa rencontre avec le cousin de Liden et Bram, le très sexy écossais Lachlan McGregor. Lachlan est son fantasme personnifié avec une carrière de rugbyman à Edimbourg à l’apogée en prime.

C’est typiquement le genre d’homme pour qui Kayla briserait son voeu de célibat. Toutefois, Lachlan est tellement intense et silencieux que cela rend difficile sa tentative de se rapprocher de lui. Ce n’est qu’une fois qu’ils passent une nuit inoubliable ensemble que Kayla réalise qu’il y a plus qui se cache sous la surface chez le rugbyman. Même si les étincelles sont là, Lachlan ne peut pas rester aux Etats-Unis indéfiniment. Kayla doit décider si cela vaut la peine pour elle de tout quitter pour le suivre…

>> NOTRE AVIS <<

THE PLAY est difficile à noter car d’un côté, nous reconnaissons que Karina Halle a un don pour bien écrire une romance sexy au rythme cohérent avec des personnages réalistes qui ont autant de défauts que de qualités. Le prologue était, par exemple, brillant et touchant. A la lecture de ce magnifique prologue, le lecteur a déjà le cœur brisé et ses attentes ne peuvent aller que crescendo. D’un autre côté, le livre s’avère très (trop?) long – le rythme est plus long et moins homogène – et l’histoire n’est pas aussi puissante que son introduction.

En effet, nous démarrons en faisant connaissance avec Kayla, notre héroïne, qui – à l’image de Halle – est très drôle et provocatrice mais presque trop. Au point que nous l’avons trouvé excessive dans sa manière de parler des hommes et des relations. L’auteur cherche à nous offrir une héroïne du 21ème siècle bien dans sa sexualité et en contrôle de sa vie de célibataire mais Kayla, au premier abord, est légèrement vulgaire et en fait trop. La première impression est déjà mauvaise. Ensuite, Lachlan, notre héro. Il a grandi pour devenir un homme fermé et silencieux. Malgré le premier coup d’œil dans le prologue qui nous attendrit, Lachlan adulte n’offre rien de profond dès le début à part un physique avantageux et un air de mystère.

Passons le début et la suite consiste à lire une succession de scènes intimes très réussies mais vite monotones. Le lecteur a du mal à accrocher car THE PLAY manque de nuances. Bien que le rythme soit cohérent, la timeline de l’histoire est trop rapide pour être réaliste…ou est-ce notre cynisme qui nous convainc que ce serait impossible dans la vraie vie? Est-ce qu’un roman n’est pas une version romancée de la vie? Nous concéderons ce point à l’auteur.

Le fait est que l’histoire décolle à environ 80% du livre où nous assistons à la première scène terrible et dure digne de ce que Halle fait de mieux entre nos deux personnages principaux. Lachlan devient vraiment le personnage multidimensionnel que l’on apprend à aimer et Kayla prend en maturité et finesse. THE PLAY se finit de manière prévisible après cela. L’intention est bonne, le livre divertissant mais pas assez accrocheur pour nous. Note finale : 3/5.

>> LIENS <<

Amazon.fr (sortie le 3 novembre 2015)

Goodreads

>> AUTEUR <<

karina halleEn bref : Karina Halle est une auteur canadienne figurant sur la liste des best-sellers du New York Times, du Wall Street Journal et de USA Today. Anciennement journaliste musicale et tourisme, elle se fera connaître du grand public lorsqu’elle se lancera en tant qu’écrivain grâce à la trilogie The Artists, Experiment In Terror, Dirty Angels et ses romans Where Sea Meets The Sky, The Pact, Racing The Sun ou encore Love, In English. Elle vit sur une île de la côte de la Colombie Britannique avec son mari et son chien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s